Ostéopathie

Définition


L'ostéopathie est une méthode thérapeutique visant à rétablir les pertes de mobilités (dysfonctions en langage ostéopathique) affectant différentes structures du corps  humain (articulations, fascias, muscles, viscères...)  provoquant un déséquilibre de l'état de santé.
L'ostéopathe se sert seulement de ses mains et de ses connaissances anatomiques et physiologiques du corps humain.

Historique


En 1874, naissance de l'ostéopathie aux Etats-Unis, fondé par un médecin américain Andrew Taylor Still (1828-1917).
En 1892, Still fonde la 1ère école d'ostéopathie aux Etats-Unis à Kirksville.
En 1917, naissance de la 1ere école d'ostéopathie en Angleterre.
Dans les années 1950, début de l'ostéopathie en France.
En 1952, création de la société française d'ostéopathie.
Mars 2002, la loi Kouchner reconnaît la profession d'ostéopathe en France.
Mars 2007, publication au journal officiel des décrets d'application régissant la profession d'ostéopathe.

Les principes de l'ostéopathie


Selon Still (fondateur de l'ostéopathie) il y a 4 principes de bases:

a) L'unité de l' être

Le docteur Still considère l'individu dans sa totalité. Pour lui une partie du corps atteinte signifie un déséquilibre de l'harmonie du corps entier. Le traitement doit donc s'appliquer à retrouver non seulement la fonction de la partie atteinte mais aussi la balance du corps entier. L'homme étant un tout, mais aussi un élément du tout, Still tient compte dans son diagnostic et dans son traitement de l'environnement de son patient, notamment ses conditions de vie et d'hygiène.

b) Le corps possède par lui-même les moyens de combattre la maladie

Pour Still, la tendance naturelle du corps est le retour à l'équilibre. Le corps doit avoir en lui les moyens de retrouver cet équilibre, soutenu par un environnement et une nourriture adaptée. Si la tendance du corps est à l' équilibre, pourquoi tombe-t-on malade? Pourquoi à un moment donné, le corps ne réagit-il pas au déséquilibre?
Qu'est devenu son système de défense? Le traitement ne doit-il pas plutôt que d'attaquer directement le mal en cause, réactiver les fonctions de défense de l'organisme?  On constate déjà que Still pressentait le rôle de l'immunité bien avant qu'il ait été démontré.

c) La structure gouverne la fonction et vice-versa

Still a bien écrit: "La structure gouverne la fonction". Mais il a rajouté qu'elles étaient interdépendantes. Un défaut de l'une retentit sur l'autre. Qu'entend-il par structure?
Le terme de structure s'applique aux os, aux muscles, aux ligaments, aux tendons, aux tissus de soutien, aux organes et aux cellules même. Tout élément vivant du corps ayant une forme donc une une charpente est une structure. Le rôle de la structure correspond à sa fonction que l'on explique notamment par la physiologie. La structure de la cellule musculaire striée par exemple est en rapport avec sa fonction qui est essentiellement le mouvement.

En effet, c'est une cellule longue et effilée (la cellule musculaire du muscle couturier par exemple pouvant aller de l'os iliaque jusqu'au tibia). Elle comporte plusieurs noyaux et des structures qui lui sont très spécifiques, les myofibrilles. Ces myofibrilles jouent un rôle dans la contraction de la cellule musculaire striée et par là même dans sa fonction principale qui est le mouvement. La cellule musculaire striée intervient aussi dans la production de chaleur. En effet, lors de sa contraction elle transforme son énergie potentielle chimique en travail mécanique produisant ainsi beaucoup de chaleur.
Vu le grand nombre de cellules musculaires striées dans le corps, elles produisent donc la majeure partie de la chaleur du corps et interviennent dans le maintien de l'homéostasie de la température du corps. On pourrait de la même manière citer d'autres structures du corps en rapport avec leur fonction.

d) La règle de l'artère

"La règle de l'artère est suprême" (Still). Still pensait que le sang était capable de générer des substances nécessaires à maintenir l'immunité naturelle contre la maladie.
Rappelons encore une fois pour souligner son mérite, qu'à cette époque bien peu de choses étaient connues sur l'immunité et les fonctions physiologiques du sang.
Le système circulatoire (sang et lymphe) se distribuant dans tous les territoires du corps humain, de même que le système nerveux, l'intégrité de ces systèmes était pour le docteur Still une condition indispensable à la bonne santé.


Ces concepts sont appliqués à l'anatomie et à la physiologie humaines. « Le rôle de l'artère » est une manière particulière de voir les choses[pas clair]. Aujourd'hui, tous les ostéopathes n'y accordent pas la même importance. Les ostéopathes dits « scientifiques », considèrent que ce rôle n'est pas suffisant pour assurer une fonction normale.



                                                                                                                                      Sources : osteoweb - wikipedia


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : mercredi 7 octobre 2015